La régulation du système hospitalier français à l'aune de l'expérience québécoise

Auteur : François MORO

L’action publique a connu de profonds bouleversements au cours des vingt dernières années avec l’appropriation des mécanismes de la régulation dans de nombreux domaines. Loin d’apparaître comme un repli de l’intervention publique, la régulation contribue au redéploiement de l’État dans la sphère économique et sociale. Les systèmes de santé québécois et français n’échappent pas à ce mouvement de repositionnement contemporain de l’action de l’État. La transformation de ces deux systèmes publics de santé se manifeste par une atténuation de la fonction des instruments administratifs traditionnels dans l’action des pouvoirs publics. Toutefois, l’appropriation des procédés de la régulation montre une adaptation aux finalités spécifiques de chacun des systèmes de santé où la concurrence ne constitue au surplus qu’un instrument parmi d’autres de l’action menée par les autorités sanitaires françaises et québécoises. La régulation participe à la rénovation du rôle de l’État à des degrés divers dans l’organisation du système de santé français et québécois, mais la diffusion de ses mécanismes demeure encore partielle pour considérer qu’elle soit la méthode d’intervention privilégiée des pouvoirs publics.

CHAPITRE 1                                                                                                                                                                                             

L’INCOMPATIBILITÉ INITIALE DES SYSTÈMES HOSPITALIERS FRANÇAIS ET QUÉBÉCOIS À LA RÉGULATION

Section 1 : L’organisation des systèmes hospitaliers français et québécois par la planification             

Sous-section 1 : Le plan comme instrument privilégié de l’organisation hospitalière par les pouvoirs publics            

A) L’évolution des modèles de planification hospitalière en France et au Québec                          

B) La convergence croissante de la planification hospitalière française et québécoise               

Sous-section 2 : La coordination de l’offre de soins comme finalité de la planification                      

A) La coordination de l’offre de soins dans la planification                                                                            

B) La recomposition par l’utilisation prépondérante des instruments de contrôle administratifs            

Section 2 : L’harmonisation du contrôle des pouvoirs publics sur les établissements d’hospitalisation          

Sous-section 1 : L’unification du système hospitalier par l’intervention publique sanitaire            

A) L’analyse diachronique de la maitrise des institutions hospitalières par l’État                         

B) Le renforcement du contrôle des autorités publiques par l’unification du régime juridique des opérateurs de soins                

Sous-section 2 : Les limites à l’unification du système hospitalier : le positionnement spécifique du secteur privé    

A) L’assimilation singulière du secteur privé à but non lucratif dans le système de santé        

B) L’intégration asymétrique du secteur privé à but lucratif au secteur public                               


CHAPITRE 2                                                                                                                                                                                                 

LA CONSTRUCTION PROGRESSIVE DE LA RÉGULATION DANS LES SYSTÈMES HOSPITALIERS FRANÇAIS ET QUÉBÉCOIS        

Section 1 : La révélation de la régulation dans l’action des agences sanitaires régionales 

Sous-section 1 : L’identification liminaire d’une fonction régulatrice des agences sanitaires au niveau régional      

A) La révélation d’une mutation de l’action publique sanitaire par le développement des agences sanitaires      

B) La régulation comme finalité de l’action des agences sanitaires                                                           

Sous-section 2 : L’expression de la régulation dans l’intervention publique sanitaire                         

A) L’adaptation des finalités de la régulation au paradigme concurrentiel dans les systèmes hospitaliers québécois et français                

A.1) La régulation par la concurrence dans l’accès au marché hospitalier                                                

A.2) La régulation du financement des activités de soins par la concurrence                                          

B) La régulation de la concurrence par l’intérêt général                                                                                  

B.1) La régulation de la concurrence par la contractualisation                                                                       

B.2) La régulation de la concurrence dans le financement des activités de soins par l’intérêt général               

Section 2 : La réception contingente des procédés de la régulation dans l’intervention des agences sanitaires        

Sous-section 1 : Les limites à l’adaptation des techniques de régulation                                                  

A) L’absence d’indépendance des agences à l’égard des opérateurs hospitaliers                          

A.1) Le recul avéré du contrôle a priori sur les actes des établissements hospitaliers                      

A.2) Le développement des modalités de contrôle indirect sur les établissements hospitaliers 

B) L’indépendance contrastée dans les rapports entre les agences sanitaires québécoise et française avec l’État              

Sous-section 2 : La rénovation de l’action publique sanitaire par la régulation    


Bibliographie                                                                                                                                                                               

François MORO

François MORO est diplômé du Master 2 Droit et gestion des établissements de santé, dirigé par le Professeur François Vialla à la faculté de droit de Montpellier (année 2007-2008), et de la Maîtrise de droit et politiques de la santé (L.L.M), à la faculté de droit de Sherbrooke (Canada), dirigée par madame le Professeur Catherine Régis. Il occupe une fonction de conseiller juridique, spécialisé dans le domaine des coopérations sanitaires, au sein de l’Agence régional de santé d’Ile-de-France. Il est également doctorant en droit public au Centre de recherches et d’études administratives (CREAM) à la faculté de droit de Montpellier.
 

Thème : Droit des institutions sanitaires et sociales, Droit international,européen et comparé de la santé

agence régionale de santé établissements de santé planification concurrence régulation sectorielle agence de la santé et des services sociaux système hospitalier français système hospitalier québécois Chaoulli c. Québec secteur privé

La régulation du système hospitalier français à l'aune de l'expérience québécoise

Fiche technique

Parution numérique : novembre 2012

Collection : Mémoires numériques de la BNDS

Support : Numérique

ISBN : 978-2-84874-434-6

ISSN : en cours

Format : 210x297 mm

138 pages

10 €

Haut de page