Le fléau épidémique en France, mutagène de l'État et miroir déformant du système juridique (XIVe-XXIe siècles)

Auteur : Lucas VULLO

Les épidémies sont le théâtre d’une guerre menée par un ennemi invi­sible. Cependant, ce fléau qui terrorise populations et gouvernants s’avère être l’étincelle de son propre déclin, un magistral vecteur de construction de l’État. La destruction créatrice se saisit alors des flux contaminateurs ayant frappé la France depuis le bas Moyen Âge. Sept siècles durant, ils ont fourni un terreau fertile permettant de mieux en combattre l’essence. Ainsi, deux sillons ont été tracés afin d’analyser ce phénomène. D’abord, l’évolution du système étatique français, qui se raffinera afin de placer à son sommet la lutte anti-épidémique. Puis, après seulement, le droit lui-même sera transfiguré afin de prodiguer un onguent pouvant l’endiguer. Ce n’est qu’en sondant la réalité historique de la contagion et ses diverses formes à travers les âges qu’irradie le constat selon lequel les épidémies ont concouru à enfanter de l’État moderne et que son agent mutagène le plus puissant s’avère être le droit.

État droit de la santé histoire épidémie COVID-19

Le fléau épidémique en France, mutagène de l'État et miroir déformant du système juridique (XIVe-XXIe siècles)

10 €

Fiche technique

Parution numérique : octobre 2021

Collection : Mémoires numériques de la BNDS

Support : Numérique

ISBN : 978-2-84874-925-9

ISSN : en cours

Format : 210x297 mm

161 pages