Réflexions autour d'une éthique du don : le cas du don de gamètes

Auteur : Marine GABORIAU

Traiter du don de gamètes aujourd’hui peut s’avérer délicat. Thème d’actualité, sujet à de nombreux débats, il est alors apparu opportun de présenter une approche différente en tentant un retour aux fondements mêmes de la théorie du don. Inspirée et développée initialement par l’anthropologue Marcel Mauss, cette théorie fait du don un fait social total, défini par une triple obligation – de donner-recevoir-rendre – qui peine à se confronter à la réalité des pratiques de prélèvement et d’utilisation des gamètes en France.

Il nous faut alors remarquer un déplacement de la logique du don vers une appréhension morale et individuelle, plus moderne, de l’acte de don. Il s’agit désormais de savoir si les conditions françaises, d’anonymat, de gratuité et de liberté du consentement, posées à l’accès au don de gamètes, permettent de répondre à ce mouvement d’intériorisation morale du don. Or, les contraintes juridiques qui encadrent ces activités mettent en réalité en place une forme d’institutionnalisation de l’altruisme à travers une logique de redistribution, fondée sur une solidarité organisée entre les individus, sous le contrôle de l’Etat. Le don de gamètes ne serait alors pas véritablement un don.

Marine GABORIAU

Marine GABORIAU est diplômée du master II Droit public et privé de la santé (promotion 2012-2013), dirigé par le professeur Antoine Leca, à la faculté de droit d’Aix-en-Provence. Elle est également diplômée du master II Éthique, science, santé, société (2013-2014), dirigé par le professeur Pierre Le Coz, à la faculté de médecine de Marseille.

Actuellement doctorante contractuelle au sein du Centre de droit de la santé d’Aix-Marseille Université, intégrée à une équipe pluridisciplinaire (Anthropologie bio-culturelle, Droit, éthique et santé). Participation à un travail de recherche, financé par la région PACA, sous la direction de Madame Guylène Nicolas, maître de conférences des universités, et du professeur Pierre Le Coz, agrégé de philosophie.

gamètes éthique solidarité loi de bioéthique don anthropologie

Réflexions autour d'une éthique du don : le cas du don de gamètes

10 €

Fiche technique

Parution numérique : avril 2015

Collection : Mémoires numériques de la BNDS

Support : Numérique

ISBN : 978-2-84874-598-5

ISSN : en cours

Format : 210x297 mm

53 pages