ALR

Anesthésiste locorégionale

 

L’anesthésie locorégionale (ALR) consiste à abolir de manière transitoire la transmission des messages nerveux dans une zone du corps prédéfinie afin d’y pratiquer une intervention chirurgicale, un examen médical ou un traitement. Le patient ne ressent plus rien dans la partie du corps visée mais il reste dans un état de conscience. Le patient  doit être à jeun. C’est une mesure de précaution, au cas où un problème en cours d’intervention obligerait à l’endormir complètement.

Elle est de plus en plus utilisée du fait de sa capacité à remplacer l’anesthésie générale.