Le don de sang (n° 16)

Auteurs : Carole AIGOUY, Caroline BERLAND-BENHAIM, ANAELLE CAPPELLARI, Nathalie DERNIS, Amanda DUBUIS, Albane GERVAIS DE ROUVILLE, Laura JAEGER, Antoine LECA, Guylène NICOLAS, Dominique VIRIOT-BARRIAL

Le sang a été et est encore à l’origine d’évolutions juridiques majeures en matière de prise en charge des conséquences de drames sanitaires de grande ampleur.

Il est un élément déclencheur de ce que le Conseil d’État a qualifié de phénomène de socialisation du risque, processus conduisant à la prise en charge par la société des préjudices individuels subis par chacun.

Dans ce cadre, la transfusion sanguine a pris toute sa part, et l’Établissement français du sang, créé le 1er janvier 2000, a assumé ce lourd héritage en indemnisant comme il se devait les victimes de contaminations par le virus de l’hépatique C post-transfusionnelle jusqu’à ce que le législateur décide de confier cette mission, à compter du 1er juin 2010, à l’Office national des accidents médicaux et des affections iatrogènes créé en 2002 et bras armé d’un mécanisme collectif d’indemnisation.

Le sang est aussi au centre des questionnements juridiques relatifs à la responsabilité individuelle du prescripteur passant outre un refus de soin. Ceci illustre à nouveau le rôle et la place du sang au cœur du débat permanent entre liberté individuelle et impératif de santé ; entre la liberté du patient et la responsabilité juridique et morale du médecin.

L’ensemble de ces questionnements ont été débattus par les juristes spécialistes de ces thématiques à l’occasion du colloque sur le sang du 12 au 14 octobre 2011 et dont les synthèses sont présentées dans le numéro 16 des Cahiers de droit de la santé.

Samuel Valcke, directeur des affaires juridiques de l’Établissement français du sang

Pr Jacques Chiaroni, directeur de l’Établissement français du sang Alpes Méditerranée

Nathalie DERNIS

Doctorante au CDSA, Chargée d’enseignement à la Faculté de droit et de science politique d’Aix-Marseille

Albane GERVAIS DE ROUVILLE

Doctorante au CDSA (UMR 7268)

Laura JAEGER

Laura JAEGER est maître de conférences en droit privé à l'université de Nîmes, Chrome (EA 7352).
 

Antoine LECA

Antoine Leca est agrégé des facultés de droit, professeur à l’université Paul Cézanne d’Aix-Marseille et directeur du CDSA (EA n° 3242).

Guylène NICOLAS

Guylène NICOLAS est maître de conférences de droit public, HDR au Centre de droit de la santé (UMR 7268, ADÉS, AMU/EFS/CNRS).

Thème : Droit médical, Santé mentale et santé publique, Droit pharmaceutique et des produits de santé

Le don de sang (n° 16)

Fiche technique

Parution numérique : avril 2014
Version imprimée publiée
en avril 2013

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISBN : 978-2-84874-512-1

ISSN : 2427-4836

Format : 160x240 mm

176 pages