L’avis consultatif de la CEDH du 10 avril 2019 et la jurisprudence française relative à la maternité d’intention dans la GPA internationale : un satisfecit en trompe l’oeil

Auteur : Christine DESNOYER

Ce document commente le texte : CEDH, 10 avril 2019, Avis n° P16-2018-001

Christine DESNOYER

MCF-HDR à l’université de Lille Droit et Santé, CRDP-L’ERADP (EA 4487)

Thème : Éthique médicale/Bioéthique

adoption intérêt supérieur de l'enfant transcription gestation pour autrui (GPA) maternité d'intention