Données massives et santé : quand l’individu sert le collectif et réciproquement

Auteur : Quentin BLUCHE

Ce document commente le texte : CCNE, Avis n° 130 du 29 mai 2019

I. De nouveaux intervenants dans la relation de soins

II. La réaffirmation des principes inhérents à la relation de soins

Quentin BLUCHE

doctorant, Centre Européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, UMR 5815, université de Montpellier

éthique recommandations big data