Le secret est-il universel?

Conclusion

Auteur : François LENOIR

De l’information du patient découle la confidentialité. La confidentialité, nécessaire à l’instauration d’un climat de confiance entre le professionnel de santé et le patient, est une notion très ancienne puisque, dès le IVe siècle, l’obligation est faite aux médecins de taire les informations relatives à leurs patients. Qu’en est-il aujourd’hui dans le monde ? Les États partagent-ils tous cette notion ? Nous tenterons d’apporter quelques éléments de réponse au travers de cette contribution qui mériterait d’être plus amplement développée dans un autre format.

I. LE SECRET : UNE NOTION UNIVERSELLE REPRISE PAR LES ÉTATS DE LA SOCIÉTÉ INTERNATIONALE

II. LE SECRET MÉDICAL FACE AUX ENJEUX DE SANTÉ PUBLIQUE : L’EXEMPLE DU VIH.

François LENOIR

Doctorant en droit public, CRDP, université de Lille, chargé des affaires Juridiques, CHU de Lille

information secret confiance universalité