marge d’appréciation au bénéfice de l’assureur (non)