Infection nosocomiale : en période pré-opératoire un nombre élevé de globules blancs peut être le signe d'un foyer infectieux extérieur au site opératoire

Auteur : Pierre-Laurent VIDAL

Ce document commente le texte : CA Nîmes, 1re ch., 11 avril 2013, n° 11/03428

Pierre-Laurent VIDAL

Pierre-Laurent VIDAL est avocat à la cour et chargé d’enseignement à l’université de Montpellier.

infection nosocomiale responsabilité civile du médecin (non) responsabilité de la clinique (oui) preuve du caractère nosocomial de l'infection (non) nombre élevé de globules blancs période pré-opératoire infection endogène