Repenser la santé à travers l’interdépendance de l’humain avec son environnement

Auteur : Élise LAMARRE

Ce document commente le texte : CCNE, avis n° 125 du 7 juin 2017, Biodiversité et santé : nouvelles relations de l’humanité avec le vivant ?

Élise LAMARRE

doctorante, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, université de Montpellier, UMR 5815, juriste Primum Non Nocere

santé responsabilités biodiversité sciences écosystèmes