Du corps augmenté à l’homme transhumain

Auteur : Roger GIL

Les prothèses qui compensent un handicap ont offert le modèle de corps dont les performances peuvent être supérieures à celles de corps non handicapé. La tentation est aussi d’améliorer les performances de personnes humaines non handicapées. Le méliorisme vise ainsi l’avènement d’une nouvelle étape de l’humanité. L’immortalité numérique, l’immortalité biologique, peuvent-elles être l’avenir de l’humanité ?

I. DES PROTHÈSES AU DÉPASSEMENT
II. LE MÉLIORISME PHARMACOLOGIQUE
III. D’AUTRES ASPECTS DU MÉLIORISME :
STIMULATIONS MAGNÉTIQUE OU ÉLECTRIQUE TRANSCRÂNIENNES
IV. LA STIMULATION CÉRÉBRALE PROFONDE
V. LES INTERFACES HOMME-MACHINE OU L’HOMME CONNECTÉ
EN MARCHE VERS L’IMMORTALITÉ NUMÉRIQUE
VI. DE L’IMMORTALITÉ NUMÉRIQUE À L’IMMORTALITÉ BIOLOGIQUE
VII. TRANSHUMANISME ET « POUVOIR ÊTRE SOI »

Roger GIL

Professeur émérite de neurologie, université de Poitiers, Directeur de l’espace de réflexion éthique Poitou-Charentes

corps augmenté méliorisme immortalité numérique immortalité biologique interface homme-machine