Numérique et crise sanitaire

Auteurs : FABRICE BROUCAS, Yann BUBIEN, David GRUSON, François PELLEGRINI, Hélène SKRZYPNIAK

Sous la direction de : Laurent BLOCH

Durant cette journée d’étude, chacun des intervenants s’est attaché à revenir sur les premiers temps de la crise sanitaire. C’était le temps de la mobilisation générale. Secteur public et secteur privé ont fait front commun, il n’y avait plus de médecine hospitalière d’un côté et de médecine libérale de l’autre. Il n’y a qu’un devoir commun : soigner. Il a fallu revoir certaines habitudes, presque tout réorganiser avec des moyens que l’on sait pourtant limités. L’agilité est le maître mot.
La télémédecine, et plus généralement la télésanté, passe à la vitesse supérieure. Le principe devient l’exception, l’accélération du nombre de téléconsulations est fulgurante. Les patients sont soignés aussi bien que possible, le contrat est rempli.
La première vague est passée, le système sanitaire a résisté, les digues n’ont pas rompu, mais elles sont bien fragiles. Les ressources humaines sont épuisées. Le répit passe alors par la prévention.
Là encore, le numérique est présent. Des applications, telles que Stopcovid puis TousAnticovid, sont mises en place, avec plus ou moins de succès. Elles inquiètent, l’ombre de Big Brother plane sur elles. L’intelligence artificielle a mauvaise presse.
Nos intervenants reviennent sur l’ensemble de ces questions, chacun avec son regard et ses compétences, nous donnant ainsi une vision parfaitement exacte de l’intérêt et des faiblesses des nouvelles technologies dans un contexte de crise sanitaire alors inconnu.

Ouverture du colloque «  Numérique et santé  »
Yann BUBIEN

Le développement de la médecine en distanciel   
Fabrice BROUCAS

Les libertés publiques face au traçage numérique   
François PELLEGRINI et Hélène SKRZYPNIAK

L’intelligence artificielle et l’élaboration de la stratégie de déconfinement   
David GRUSON

Rapport de synthèse   
Laurent BLOCH

FABRICE BROUCAS

Fabrice BROUCAS est président du conseil départemental de la Gironde de l’Ordre de médecins de la Gironde.

Yann BUBIEN

Directeur d'hôpital, diplômé en sciences politiques, en droit et en philosophie, ancien élève de l'École nationale de la santé publique, Yann Bubien enseigne à Sciences Po et est directeur général du CHU d'Angers ; il est membre de plusieurs jurys de concours administratifs.

David GRUSON

Membre du comité de direction de la Chaire Santé de Sciences PO Paris, docteur en droit de la santé et titulaire d'un troisième cycle de technologies d'information et la communication, David GRUSON est le fondateur de l'initiative académique et citoyenne Ethik-IA qui vise au déploiement d'outils de régulation positive du déploiement de l'IA et de la robotisation en santé. Les propositions opérationnelles d'Ethik-IA ont été notamment relayées dans le cadre des missions de Cédric VILLANI et de France Stratégie sur l'intelligence artificielle. David GRUSON est engagé activement sur le volet numérique du processus de révision de la loi de bioéthique, et co-rapporteur du groupe de travail du comité national d’éthique sur le numérique en santé .Il est l’auteur de la Machine, le médecin et moi (éditions de l’observatoire, 2018), de S.A.R.R.A une intelligence artificielle (Beta publisher) un polar bioéthique, et de Droit et management par les données de santé (collection décideur santé, leh édition, 2019).  Il a exercé de nombreuses fonctions à responsabilités au sein du système de santé et notamment celles de Conseiller du Premier ministre chargé de la Santé, de Directeur général du CHU de La Réunion et de Délégué général de la Fédération hospitalière de France.

François PELLEGRINI

François Pellegrini est professeur d’informatique à l’université de Bordeaux, chercheur au laboratoire bordelais de recherche en informatique (LaBRI, UMR 5800) et à l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria Bordeaux Sud-Ouest).

Hélène SKRZYPNIAK

Hélène Skrzypniak est maître de conférences en droit privé à l’université de Bordeaux et chercheuse à l’Institut de recherche en droit des affaires et du patrimoine (IRDAP, EA 4191).

Laurent BLOCH

Laurent BLOCH est professeur agrégé de droit privé à l’université de Pau et coresponsable du master Droit de la santé à l’université de Bordeaux.

numérique crise sanitaire initiatives

Numérique et crise sanitaire

Fiche technique

Parution numérique : février 2021
Version imprimée publiée
en mars 2021

Collection : Actes et séminaires

Support : Numérique

ISBN : 978-2-84874-910-5

Format : 160x240 mm

52 pages