Le service de santé des armées

L'intégration d'un opérateur centralisé au système de santé territorialisé

Auteur : Jérémie ROTH

Depuis l’Antiquité, la guerre a été l’occasion de développer l’art médical. Le service de santé des armées, créé à la fin du XVIIe siècle, a ainsi développé plusieurs domaines d’expertise lors de la réalisation de sa mission principale de soutien aux forces armées, et dans son rôle traditionnel de soutien aux populations civiles en difficulté.

D’un intérêt stratégique certain en matière de défense, en ce qu’il conditionne la capacité de l’armée française à entrer la première sur les théâtres d’opérations extérieures, le Service de santé des armées possède de nombreuses compétences sanitaires rares (médecine d’urgence, épidémiologie, gestion des situations de crise et des risques nucléaires, radiologiques, chimiques et bactériologiques notamment) comme il l’a donné à voir face à l‘épidémie du virus EBOLA ou après les attentats perpétrés en 2015 sur le territoire national.

Son expertise qu’il met de plus en plus souvent au service de la population coïncide avec la nécessaire quête de nouvelles sources de financement amorcée depuis la disparition de la conscription.

L’intégration du Service de santé des armées au système de santé civil constitue donc, du moins pour la Directrice centrale du Service de santé des armées, un échange « gagnant-gagnant » au soutien de la qualité de l’offre de soins et de la réponse aux besoins de santé de la population.

Ce mémoire décrit la rationalisation des ressources et des compétences permise par les différents mécanismes d’intégration de cet opérateur centralisé au système de santé territorialisé. Ce travail d’analyse préalable conduit son auteur a initier une réflexion sur l’autonomie et l’avenir du Service de santé des armées

INTRODUCTION


PREMIÈRE PARTIE – L’OUVERTURE DU SERVICE DE SANTÉ DES ARMÉES AU SYSTÈME DE SANTÉ
Chapitre 1 – Entre réorganisation de la défense et modernisation du système de santé
Chapitre 2– La construction d’un modèle d’autonomie intégrée


DEUXIÈME PARTIE – L’ASSIMILATION DU SERVICE DE SANTÉ DES ARMÉES AU SYSTÈME DE SANTÉ
Chapitre 1 – La rationalisation comme fil conducteur
Chapitre 2 – L’assimilation des outils du système de santé

Jérémie ROTH

Diplômé en droit public, Jérémie ROTH est consultant, spécialisé dans le contentieux de la régulation (planification, autorisation, contractualisation, inspection et contrôle) au sein d’un cabinet d’avocats intervenant au soutien d'établissements et services sanitaires et médico-sociaux. L’achèvement de son parcours universitaire lui a permis d’analyser l’intégration du Service de santé des armées au système de santé, dans un mémoire du master 2 de droit sanitaire et social de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas, particulièrement remarqué par la doctrine et les professionnels du droit.

planification Système de santé expertise rationalisation intégration Menaces sanitaires Politiques interministérielles

Le service de santé des armées

10 €

Fiche technique

Parution numérique : septembre 2020

Collection : Mémoires numériques de la BNDS

Support : Numérique

ISBN : 978-2-84874-872-6

ISSN : en cours

Format : 210x297 mm

137 pages