Transition digitale, handicaps et travail social

Avec la contribution de : Jacques BERGERET, Éric CARTON, Catherine EXERTIER, Nathalie NEVEJANS, Maudy PIOT, Louis VAN PROSSDIJ

Sous la direction de : Vincent MEYER

Ne sommes-nous pas ou ne serons-nous pas toutes et tous, un temps de notre vie, dans une situation de handicap, de vulnérabilité et/ou de fragilité ? À l’ère de la transition digitale (qui en accompagne d’autres), les technologies numériques peuvent apporter des solutions, des appuis, des outils dits « intelligents » qui sont en mesure de remplacer l’humain dans l’accompagnement de ces personnes – toujours singulières – en situation de handicap, de vulnérabilité et/ou de fragilité.

Ainsi, cet ouvrage collectif s’adresse-t-il en priorité aux professionnels, étudiants et décideurs du travail social : un champ en perpétuelle mutation où se concentrent encore autant de souffrances que d’espoirs dans les formes élémentaires de relation à l’autre différent. Il contribuera aussi à éclairer celles et ceux – aidants, bénévoles, familles, usagers – qui souhaitent que cette transition digitale ne soit pas qu’une marchandisation d’un progrès technologique et/ou une injonction aux usages de divers dispositifs, plates-formes ou objets connectés face aux enjeux d’une société où le déferlement d’innovations nous surpasse, à l’instar de sa novlangue en « tion » (application, datafication, dématérialisation, digitalisation, e-réputation, gamification, géolocalisation, robotisation, siliconisation, start-upnation, uberisation…).

Seul constat possible à ce jour dans ce foisonnement hors du « commun » que nous offre le numérique et sur lequel s’accordent les contributeurs (acteurs de terrains, chercheurs, personnes en situation de handicap) dans ce livre : il nous faut encore mesurer, sinon négocier, les usages dans cette transition qui va modifier en profondeur notre conception et/ou représentation de la solidarité, d’une commune humanité, dans une société qui, plus que jamais sans doute, en réclame davantage et qui ne peut tout miser sur des réalités virtuelles et/ou augmentées comme sur des consciences et/ou des intelligences artificielles.

Geneviève Vidal
Préface – Négociations d’usage ?

Vincent Meyer
Introduction – Technologies numériques et travail social : oui, mais seulement si…

Fidelia Ibekwe-SanJuan
Vers la datafication de la société

Marie-Joseph Bertini
L’ère du post-handicap : une approche critique des transitions digitales

Mohamed Amine El Mahfoudi, Cyril Drouot, Émilie Blanc
Dématérialisation, réseaux sociaux, éthique, médiatisation et acculturation au numérique : les « buzzmots » de la transition digitale ?

Maudy Piot
Sous le numérique, l’enfer ?

Louis Van Proosdij et Jacques Bergeret
Handicapés et professionnels accompagnants face aux opportunitésdes révolutions technologiques en cours : dialogue sur l’évolution des usages grand public qui servent le handicap

Hanene Rejeb, Alexandre Abellard et Patrick Abellard
Un projet de plate-forme de jeux sérieux dédié à l’apprentissage des enfants handicapés moteurs

Catherine Exertier, Jean-Pierre Boissonnat, Mélanie Claudel, Hélène Mangin, Olivier Baeumler, Agnès Egginger-Vedie
Sébastien Eleuterio
Le projet « tableau d’aide à la communication » (TACO) : la personnalisation des outils technologiques, avancée ou frein
pour leur développement ? L’expérience du Foyer d’accueil médicalisé (FAM) de Bayon

Cynthia Vanmecq
Carences éducatives et affectives : accompagnement éducatif et technologies numériques

Éric Carton
Perdre la maîtrise de l’outil informatique et la possibilité de co-éduquer par les médias : les animateurs socioculturels
et la transition digitale

Lise Viera
Les réseaux numériques : de la surabondance des données à la déconnexion consentie

Nathalie Nevejans
Humain et non-humain : réflexions juridiques et éthiques sur la robotique d’assistance aux personnes

Isabelle Choquet
Postface – Rachel et sa tablette

Nathalie NEVEJANS

Nathalie Nevejans est maître de conférences HDR en droit privé à la faculté de droit de Douai et membre du Centre de recherche en droit éthique et procédures (EA n° 2471). Auteure de nombreux articles, participant à des manifestations provenant tant du monde académique que du secteur industriel, elle est l’une des rares spécialistes en France du droit et de l’éthique de la robotique et des technologies émergentes. Elle est également membre du Comité d'éthique du CNRS (COMETS).

Vincent MEYER

Sociologue, Professeur des universités en sciences de l’information et de la communication à l’université Paul Verlaine-Metz, chercheur au Centre de recherche sur les médiations (EA 3476), ses domaines de recherche sont les pratiques d’information et de communication d’agents individuels ou collectifs dans différents champs professionnels et leur manifestation dans les discours publics (écrit, oral ou audiovisuel). Ce faisant, il étudie le caractère d’action et d’utilité publiques de certaines formes de communication (prévention, médiation, politiques publiques, perspectives interculturelles et internationales) ; toutes ses publications sous www.vmeyer.canalblog.com

Transition digitale, handicaps et travail social

24 €

Fiche technique

Parution numérique : mai 2020
Version imprimée publiée
en novembre 2017

Collection : Ouvrages généraux

Support : Numérique

ISBN : 978-2-84874-853-5

ISSN : en cours

Format : 160x240 mm

220 pages