CAPI

Contrat d'amélioration des pratiques individuelles

Le CAPI a été instauré en juin 2009 par la CNAMTS pour inciter les praticiens libéraux à mieux prescrire afin de diminuer le coût des soins.

En décembre 2009, ce sont 12600 médecins libéraux qui ont adhéré au CAPI, soit près de 30% des omnipraticiens en pratique libérale.

Les médecins adhérents au CAPI peuvent espérer une prime de 5000 euros en plus s'ils respectent tous les indicateurs contenus dans le CAPI.

Les CAPI fixent aux médecins des objectifs sur trois ans. Ils seront uen source de dépenses supplémentaires _ en améliorant le dépistage de certaines mamadies oi la prose en charge des pathologies chroniques comme le diabète _ mais aussi d'économie en incitant à prescrire des médicaments génériques moins chers. S'ils atteignent les objectifs fixés, les médecins pourront recevoir une prime d'un montant maximum de 7 euros par an et par patient.

Le CAPI a été remplacé en 2012 par la rémunération à la performance proposé par l'UNCAM dans le cadre de la nouvelle convention médicale. La rémunération à la performance intègre "les objectifs de santé publique" que doivent remplir les médecins libéraux pour obtenir des incitations financières allant jusqu'à 8400 euros annuels.