CLIC

Comité local d'information et de coordination

Les CLIC ont été installés par circulaire ministérielle du 6 juin 2000 dans 25 sites pilotes. Avec les CLIC, l'objectif est de mettre en place un dispositif durable de coordination gérontologique.
Un comité de pilotage départemental, constitué par le préfet sous l'égide du DDASS État et du service départemental de l'Action sanitaire et sociale, accorde le label CLIC gérontologique qui ouvre droit à des subventions de fonctionnement.
Le CLIC devrait renforcer la prise en charge à domicile des personnes de plus de quatre-vingts ans.
Une circulaire DGAS/DHOS n° 2004-452, du 16 septembre 2004, précise l'insertion des CLIC dans la problématique des réseaux de santé gérontologiques. Les CLIC sont des services sociaux et médico-sociaux, conformément au premier alinéa de l'article L. 313-1 du CASF (Code de l'action sociale et des familles).
Au 1er novembre 2004, on recensait 508 CLIC répartis dans 95 départements, 53 % d'entre eux étant gérés par des associations, 26 % par des communes, regroupements de communes, centre communaux (ou intercommunaux) d'action sociale, 9 % par un établissement hospitalier, 9 % par un conseil général et 3 % par des structures diverses.
Le président du CG autorise la création des CLIC après avis du comité régional de l'organisation sociale et médico-sociale (CROSMS). Les CLIC labellisés par le préfet et le président du CG avant le 1er janvier 2005 sont réputés autorisés au sens de l'article L. 313-1 du CASF.