DP

Decentralized Procedure ou Dossier pharmaceutique

Le dossier pharmaceutique a été créé par la loi du 30 janvier 2007 relative à l’organisation de certaines professions de santé. Sa mise en œuvre a été confiée au Conseil national de l'Ordre des pharmaciens. Le DP recense, pour chaque bénéficiaire de l'assurance maladie qui le souhaite, tous les médicaments délivrés au cours des quatre derniers mois, qu’ils soient prescrits par le médecin ou conseillés par le pharmacien .

Le DP contient des informations concernant la personne et les médicaments qui lui sont prescrits. En effet, le DP contient des éléments sur l'identité du patient : nom de famille ou nom d'usage, prénom usuel, date de naissance, sexe et, en cas de naissance multiple, rang de naissance. Il contient par ailleurs des informations sur les médicaments: leur dénomination et leur quantité, la date à laquelle ils ont été délivrés. Il contient également des informations sur les dispositifs médicaux implantables (prothèse, implant, mèche ...).

Toute consultation ou modification du dossier nécessite la carte Vitale, ainsi que l’accord de la personne. Le refus de consultation du tout ou partie du dossier y est mentionné.

Le pharmacien consulte votre dossier pour conseiller dans la prise des médicaments et pour mettre en garde sur d'éventuels contre-indications. Il peut ainsi remplacer le médicament demandez par un autre produit pour éviter d'éventuelles interactions dangereuses entre plusieurs traitements. Il peut également refuser de dispenser un médicament.

Le médecin ou le biologiste qui prend en charge dans un établissement de santé peut également consulter le dossier pharmaceutique, sauf opposition.

La consultation du DP ne peut se faire qu'avec accord exprès ou celui du représentant légal.

De même, il possible de demander sa clôture à tout moment par n'importe quel pharmacien. Les opérations de création et de clôture donnent lieu à la remise d'une attestation. Quand un dossier est clos, à la demande du bénéficiaire ou en absence de modification pendant un délai de 3 ans, toutes les informations sont détruites.

Les données sont enregistrées dans un serveur informatique sécurisé. Aucune information n'est enregistrée ou conservée dans les officines.