PH

Praticien hospitalier

Les PH relèvent d'un décret n° 84-131, du 24 février 1984. Il s'agit des PH à plein temps car il a fallu attendre le décret n° 85-384 pour que les PH à temps partiel bénéficient d'un statut. Avant ces décrets, l'appellation de « praticien » n'était pas utilisée. Le nouveau statut des PH marque la volonté des pouvoirs publics de séparer le grade de la fonction. Le recrutement des PH à temps plein est effectué selon deux concours ouverts :
- Aux chefs de clinique-assistants et assistants-assistants comptant au moins deux ans de services effectifs en cette qualité (concours de type I) ;
- Aux PH à temps partiel comptant au moins six années de services effectifs en cette qualité ; attachés consultants, etc. (concours de type II) ;
- Aux titulaires d'un DES de la discipline, aux anciens internes, etc. (concours de type III) ;
- Aux assistants généralistes des hôpitaux comptant au moins deux années de services effectifs en cette qualité et aux anciens assistants généralistes, aux médecins comptant au moins six années de pratique professionnelle effective dans la discipline au titre de laquelle ils se présentent (concours de type IV).
Les PH à temps plein peuvent, à l'issue de leur concours de recrutement de type I seulement, être détachés sur des postes universitaires et sont pour six ans PHU*, délai au cours duquel ils vont pouvoir se préparer au concours de PH-PU*.
La carrière des PH se déroule en 13 échelons.
La nomination des PH à temps plein relève du ministère chargé de la Santé, alors que celle des PH à temps partiel recrutés par un concours différent est prononcée par le préfet de région.
Les PH sont des agents publics.