UPATOUR

Unité de proximité, d'accueil, de traitement et d'orientation des urgences

L'UPATOUR a été créée par le décret n° 97-615, du 30 mai 1997, en remplacement de l'ANACOR* (antenne d'accueil, de traitement et d'orientation des urgences).

L'UPATOUR :

1° Accueille sans sélection, tous les jours de l'année, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, toute personne se présentant en situation d'urgence, y compris psychiatrique, et procède à son examen clinique ;

2° Traite dans ses locaux et avec ses moyens, tous les jours de l'année, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, les patients dont l'état nécessite des soins courants de médecine générale ou de psychiatrie ou des actes chirurgicaux simples correspondant à une cotation inférieure ou égale à KC 30 par acte au sens de la NGAP*, qui ne nécessitent pas une anesthésie générale ou une anesthésie loco-régionale du rachis, des blocs proximaux ou par voie péridurale. Elle traite également, si l'établissement dispose d'un chirurgien, les patients dont l'état nécessite, pour lutter contre la douleur, des actes chirurgicaux correspondant à une cotation supérieure à KC 30 ; dans ces derniers cas, les actes sont réalisés dans un local approprié avec le concours d'un anesthésiste-réanimateur de l'établissement ou d'un autre établissement de santé dont les conditions d'intervention ont été préalablement définies ;

3° Oriente les patients dont l'état nécessite des soins qu'elle ne peut dispenser elle-même :

a) Soit vers d'autres services ou unités de l'établissement prêt à les assurer, dans des conditions préalablement définies entre l'unité de proximité et ces services ou unités ;

b) Soit vers tout autre établissement de santé exerçant ou non l'activité d'accueil et de traitement des urgences, avec lequel a été conclu un contrat dit de relais ;

c) Soit en liaison avec le centre 15 de réception et de régulation des appels du SAMU, vers un établissement siège d'un SAU* ou vers un autre établissement de santé en mesure de dispenser, sans délai, aux patients, les soins nécessaires.

Les UPATOUR ont été supprimées par les nouveaux décrets du 22 mai 2006 réglementant les urgences hospitalières.