Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 217

numéro 217, avril 2019

Triumvirat ou trinité ?


L’ordonnance du 30 décembre 1958 instaure le médecin hospitalo-universitaire investit de la triple fonction : médicale, universitaire, chercheuse.
Ce triptyque praticien-enseignant-chercheur va s’appuyer sur l’obligation d’être salarié à plein temps, justifiant de deux salaires : l’un universitaire, l’autre hospitalier, pour compenser la fermeture des cabinets libéraux de cette élite médicale.
Bon an mal an, ce système hospitalo-universitaire subsista jusqu’à nos jours, malgré des critiques de plus en plus affirmées contestant cette « trinité », concentrant sur une seule personne des responsabilités aussi prenantes de médecin, d’enseignant et de chercheur.
De la trinité beaucoup plaident pour le triumvirat avec une rotation tricéphale des responsabilités selon une périodicité à définir.
Rien n’est plus complexe que d’organiser le fonctionnement à plusieurs têtes et chacun se rappelle les échecs historiques sous l’Antiquité romaine et plus récemment en France avec la période des cinq directeurs et des trois consuls. Dans tous les cas, un des membres prédomine, César à Rome, Bonaparte sous le Consulat et, plus récemment, Brejnev en URSS.
Le système politique suisse subsiste parce que la rotation des dirigeants de la Confédération helvétique est organisée intangiblement selon une rotation annuelle.
Comment concilier dans l’hôpital universitaire français l’unité d’une équipe de haute valeur scientifique avec la responsabilité médicale au lit du malade ?

ÉDITORIAL
Triumvirat ou trinité ?

INFORMATIONS GÉNÉRALES
L’aide aux aidants devant le Sénat
Les missions des hôpitaux de proximité sont détaillées
La traçabilité des dispositifs médicaux implantables
Bilan du VIH
Pas de publicité en France pour un site espagnol vantant un service de GPA
Réforme de la justice : impact sur les décisions de santé relatives au majeur protégé

ORGANISATION MÉDICALE
Faut-il reconnaître la pratique de l'hypnothérapie comme profession ?
Hospitalisation des détenus et garde statique
Le bilan de la PDSA selon l’Ordre

ÉTHIQUE, DÉONTOLOGIE
Les inconduites à caractère sexuel : le CNOM se positionne

POINT DE VUE
Le rôle des CHU selon la Cour des comptes

LE POINT SUR
Minorité et santé : quel cadre pour quels actes ?

DOCUMENT
Le projet de loi Santé adopté par l’Assemblée nationale

LOIS, DÉCRETS, ARRÊTÉS

JURISPRUDENCE
L’activité accessoire du praticien hospitalier doit être encadrée
La fin du financement peut justifier le licenciement du praticien attaché associé

QUESTION-RÉPONSE
Peut-on autoriser une entreprise à distribuer des échantillons à la maternité ?

DOSSIER
L’intelligence artificielle en santé

Citer cette revue : BJPH, n° 217, 2019.
Bulletin juridique du praticien hospitalier numéro 217

Fiche technique

Parution numérique : avril 2019
Version imprimée publiée
en avril 2019

Le bulletin juridique du praticien hospitalier

Support : Numérique

ISSN : 2427-7207

Format : 210x297 mm

28 pages