Humanités médicales et critique de l’État chez Georges Duhamel

Auteur : Gil CHARBONNIER

Duhamel met en garde contre les régimes qui privilégient l’Etat au détriment de l’individu. Il est investi dans la reconstruction morale de l’individu européen en s’opposant à une certaine forme d’Etat-National produisant de l’ « homogène » au déterminent du particulier. Il veut préserver la médecine de la nationalisation de la société française et donc d’un Etat médical.

I. « Le chariot des muses »

II. La Grande Guerre et les mutations anthropologiques

III. Contre l’État médical

IV. « Le bon régime politique »

Annexe

Gil CHARBONNIER

Gil Charbonnier est maître de conférences à l'université d'Aix-Marseille, CIELAM.

Thème : Philosophie/Sociologie/Histoire, Culture générale/prépa concours

Médecins et politique (XVIe-XXe siècles) (n° 29)

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

12 pages

Page 163 à 174