La face cachée du Religio Medici (1643) de Sir Thomas Browne : le discours médical au service de l’équilibre politique et de la tolérance religieuse

Auteur : Rachid TOUAOULA

Lorsqu’il s’agit d’évoquer un médecin anglais du XVIIe siècle ayant exprimé ou défendu une action ou une idée politique de son époque, il est très aisé de penser à Thomas Sydenham (1624-1689), en raison de son implication et de celle de sa famille dans la New Model Army, à John Bastwick (1593-1654), auteur de la très célèbre Letanie de 1637 dont la diffusion a entraîné l’arrestation de John Lilburne (1614-1657), ou, bien évidemment encore, John Locke (1632-1704), à qui on doit un Traité de gouvernement civil.
Pourtant, il est un auteur durant le même siècle, tout aussi passionnant, mais qui hélas ne bénéficie pas d’une grande notoriété. Ceci en dépit du fait qu’il fut un véritable érudit qui ne négligeait aucune discipline de son temps car il a fait œuvre à la fois de médecin, d’écrivain, de philosophe, de sociologue et de théologien… Cet homme, c’est Sir Thomas Browne.
 

I. La question du régime et de l’équilibre des pouvoirs

II. Une idée de la tolérance fondée sur l’empirisme médical

Rachid TOUAOULA

Rachid Touaoula est doctorant à l'université d'Aix-Marseille, CERHIIP (EA 2186).

Médecins et politique (XVIe-XXe siècles) (n° 29)

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

14 pages

Page 225 à 238