La déontologie médicale française, histoire d’une laïcisation achevée ?

Auteur : Antoine LECA

La prévalence de la tradition judéo-chrétienne dans la gestation et la naissance de la déontologie médiale est apparue à la fois de façon implicite et explicite. Toutefois, le reflux de la tradition judéo-chrétienne dans le développement de la déontologie médicale est apparu depuis les années 1880 avec la laïcisation qui est apparue sans changer substantiellement le contenu de la déontologie médicale. Il a fallu attendre la fin du XXème siècle pour que des changements s’opèrent.

I – La prévalence de la tradition judéo-chrétienne dans la gestation et la naissance de la déontologie médicale

A – La prévalence explicite de la tradition judéo-chrétienne dans la gestation de la déontologie médicale

B - La prévalence implicite de la tradition judéo-chrétienne dans la naissance de la déontologie médicale
 

II – La reflux de la tradition judéo-chrétienne dans le développement de la déontologie médicale depuis les années 1880

A – Un reflux d’abord limité

B – Un reflux qui s’accélère

















Antoine LECA

Antoine Leca est agrégé des facultés de droit, professeur à l’université Paul Cézanne d’Aix-Marseille et directeur du CDSA (EA n° 3242).

Thème : Philosophie/Sociologie/Histoire

Santé, religion et laïcité (n° 13)

15 €

Fiche technique

Les cahiers de droit de la santé

Support : Numérique

ISSN : 2427-4836

14 pages

Page 115 à 128