« La vie familiale au-delà du lien biologique »

Le refus de reconnaître la parenté d’intention en l’absence de lien biolo-gique avec l’enfant né d’une GPA à l’étranger conforme à la Convention européenne des droits de l’Homme

Auteur : Lucile LAMBERT-GARREL

Ce document commente le texte : CEDH, 18 mai 2021 : n° 71552/17, Valdís Fjölnisdóttir et autres c/ Islande

Lucile LAMBERT-GARREL

Lucile LAMBERT-GARREL est maître de conférences à l'université de Montpellier.

étranger double don de gamètes gestation pour autrui (interdite) absence de lien de filiation refus de reconnaissance du lien parental vie familiale (oui)