Les maisons de santé pluridisciplinaires : une solution à la désertification médicale territoriale ?

Auteur : Nadine DANTONEL-COR

Il importe de s’interroger sur le rôle joué par les maisons de santé pluridisciplinaires dans la législation mise en place pour remédier aux problèmes de désertification médicale territoriale. Si elles permettent de garantir un accès aux soins urgents et diversifiés, les professionnels de santé sont contraints par l’élaboration d’un projet de santé en cohérence avec les orientations déterminées dans des dispositions normatives extrêmement éparpillées. Les critères de création et d’implantation de ces maisons sont très détaillés et se caractérisent par une grande complexité, tant sur le plan financier que juridique. C’est la raison pour laquelle le bilan relatif à leur création et leur fonctionnement ne peut être que mitigé.

I. Les critères de création et d'implantation des maisons de santé pluridisciplinaires : des dispositions normatives très détaillées

A. L'élaboration d'un projet de santé formalisé

B. La conclusion de partenariats financiers encadrés

II. Les maisons de santé pluridisciplinaires, un bilan mitigé ?

A. La diversité des missions assurées par les maisons de santé

B. Les obstacles relatifs à l'implantation des maisons de santé pluridisciplinaires

Nadine DANTONEL-COR

maître de conférences, HDR, université de Lorraine, IRENEE, co-présidente de la commission « bilan et suivi de la réforme territoriale » du Grale-CNRS

SROS ARS maisons de santé professionnels de santé désertification médicale soins de premier recours projet professionnel de santé partenariats financiers