Affection de longue durée, libre choix du patient et confidentialité

Auteur : Alice TURINETTI

La mise en place de protocoles spécifiques aux affections de longue durée est une nécessité afin d’assurer la couverture de millions de personnes fragilisées. Malgré son utilité, ce régime de faveur concédé aux malades doit être examiné à l’aune des principes de confidentialité et de libre choix du médecin par le patient. Une étude non exhaustive contribuera à mettre en avant les difficultés rencontrées par les malades du fait de leur affection de longue durée, lesquelles dépassent le seul cadre de la relation de soin.

I - Libre choix du patient sous protocole de soin ALD

II - Confidentialité des informations médicales du patient sous protocole de soin ALD

Alice TURINETTI

doctorante, Centre de droit de la consommation et du marché, université Montpellier I, ATER université Montpellier III - Paul Valéry

confidentialité assurance maladie libre choix du praticien affection de longue durée assuré assurance décès