Officine de pharmacie : la clientèle potentielle n’est pas la clientèle réelle

Auteur : Pauline CASTELOT

Ce document commente le texte : Cass. Com. 4 décembre 2013 : n° 12-28076

Pauline CASTELOT

Doctorante, Centre de droit de la consommation et du marché, université Montpellier I

fonds de commerce clientèle officine de pharmacie communauté des biens autorisation d’ouverture