Arrêt de traitement : pas trop vite tout de même

Auteur : François VIALLA

Ce document commente le texte : TA, Strasbourg, ord., 7 avril 2014, Mme DT épouse V. : n° 1401623

François VIALLA

François Vialla est professeur à l'université de Montpellier, directeur du Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, UMR 5815, et membre de la Structure fédérative de recherche ASMES.

dignité obstination déraisonnable référé-liberté loi Léonetti arrêt ou limitation de traitement traitement inhumain et dégradant droit au respect de la vie