Recherche sur l’embryon et le non-respect de la loi de 2004 par l’Agence de biomédecine

Auteur : Lucile LAMBERT-GARREL

Ce document commente le texte : CE, 23 décembre 2014 : n° 360958

Lucile LAMBERT-GARREL

Lucile LAMBERT-GARREL est maître de conférences à l'université de Montpellier.

Agence de biomédecine (ABM) autorisation de recherches sur embryon ou cellules souches embryonnaires humains absence de méthodes alternatives