À propos de la légalité du refus par le Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes de reconnaître la « fasciathérapie »

Auteur : Valerie Olech

Ce document commente le texte : CE, 8 décembre 2014 : n° 364750

données acquises de la science avis compétence Conseil national de l'Ordre des masseurs kinésithérapeutes légalité fasciathérapie dispositif publicitaire