L’intérêt de l’enfant l’emporte à nouveau sur la prohibition de la GPA devant la Cour européenne des droits de l’Homme

Auteur : Lucile LAMBERT-GARREL

Ce document commente le texte : CEDH, 27 janvier 2015, Aff. Paradiso et Campanelli c. Italie : req. n° 25358/12

Lucile LAMBERT-GARREL

Lucile LAMBERT-GARREL est maître de conférences à l'université de Montpellier.

restitution (non) stérilité mère porteuse (gestation pour autrui) retrait de l’enfant de sa famille d’intention absence de lien de filiation génétique atteinte à la vie privée (oui) indemnisation (oui)