Information en matière de soins à visée esthétique : à l’impossible le médecin n’est pas tenu

Auteur : Alain MACRON

Ce document commente le texte : CA Aix-en-Provence, 21 janvier 2016 : n° 2016/29

Alain MACRON

docteur en droit, Centre européen d’Étude et de Recherche Droit & Santé, université de Montpellier, masseur-kinésithérapeute, cadre de santé

absence de responsabilité comblement de rides acte de chirurgie esthétique devoir spécifique d’information étendue du devoir d’information risque inconnu au moment de l’acte