Masseurs-kinésithérapeutes vs ostéopathes : point de salut à attendre de la part du Conseil d’État

Auteur : Alain MACRON

Ce document commente le texte : CE, 23 mars 2016 : n° 387595

Alain MACRON

docteur en droit, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, université de Montpellier, masseur-kinésithérapeute, cadre de santé

formation ostéopathie enseignement masseur-kinésithérapeute dispenses