Le monopole légal du massage dévolu aux masseurs-kinésithérapeutes à l’épreuve du temps et de la jurisprudence

Auteur : Alain MACRON

Résumé : Le massage est une pratique ancestrale universellement pratiquée. La loi n° 46-857 du 30 avril 1946, en créant la profession de masseur-kinésithérapeute, lui a octroyé l’exclusivité du massage. L’évolution de la jurisprudence en la matière va mettre à mal ce monopole d’exercice et aboutir à la reconnaissance légale du modelage à visée esthétique en 2005.

Alain MACRON

docteur en droit, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, université de Montpellier, masseur-kinésithérapeute, cadre de santé

jurisprudence évolution monopole légal masseur-kinésithérapeute massage