L’arrêt brutal d’un traitement médicamenteux remplit la condition d’urgence du référé administratif

Auteur : Caroline MASCRET

Ce document commente le texte : CE, 13 juin 2016 : n° 399765

Caroline MASCRET

maître de conférences en droit pharmaceutique, laboratoire Grades EA7358, université Paris Sud

médicament déremboursement référé médicament