L’innocuité concurrentielle des réseaux de soins est confirmée

Auteur : Caroline RAJA-ROQUE

Ce document commente le texte : ADLC, déc. n° 16-D-23 du 24 octobre 2016, Pratiques mises en œuvre dans le secteur des actes prothétiques ou de pose d’implants par les chirurgiens-dentistes : disponible sur le site de l’ADLC

Caroline RAJA-ROQUE

maître de conférences en droit privé, UMR 5815 « Dynamiques du droit », université de Montpellier

droit de la concurrence réseaux de soins marché des soins dentaires