On ne peut imputer aux soignants un défaut structurel d’organisation

Auteur : Mickaël KRKAC

Ce document commente le texte : CA Agen, 14 février 2017 : n° 15/01594

Mickaël KRKAC

doctorant salarié, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, hôpital privé des Peupliers

glissement des tâches défaut d'organisation modification de prescription médicale