Responsabilité du chirurgien-dentiste : le mauvais positionnement des implants constitutif d’un aléa thérapeutique

Auteur : Pierre-Laurent VIDAL

Ce document commente le texte : CA Dijon, 7 février 2017 : n° 14/00855

Pierre-Laurent VIDAL

avocat à la cour, chargé d’enseignement à l’université de Montpellier

aléa thérapeutique (oui) obligation de moyens responsabilité du chirurgien-dentiste (non) manquement fautif (non) pose d'implants technique utilisée par le praticien conforme aux données acquises par la science mauvais positionnement des implants risque inhérent à l'intervention pratiquée (oui)