Élections des conseils de l’Ordre des infirmiers et de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes : parité et territorialité sont de rigueur

Auteur : Alain MACRON

Ce document commente le texte : D. n° 2017-319 du 10 mars 2017 relatif aux élections des membres des conseils de l’Ordre des infirmiers et de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes : JORF n° 0061 du 12 mars 2017, texte n° 9

Alain MACRON

docteur en droit, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, université de Montpellier, masseur-kinésithérapeute, cadre de santé, expert judiciaire près la cour d’appel de Montpellier

élections infirmiers masseurs-kinésithérapeutes Conseil de l'Ordre parité femmes-hommes réforme territoriale