Réparation du dommage corporel : inclusion du préjudice d’angoisse de mort imminente dans le poste des souffrances endurées

Auteurs : Pierre-Yves CHAPEAU, Paul VÉRON

Ce document commente le texte : Cass. 2e civ., 2 février 2017 : n° 16-11411, F-P+B

Pierre-Yves CHAPEAU

avocat à la cour, responsable DIU Droit de l’expertise médico-légale (universités de Montpellier/Paris 7 Diderot)

Paul VÉRON

docteur en droit, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, université de Montpellier, juriste assistant du magistrat au TGI de Lyon

dommage corporel souffrances endurées préjudice d'angoisse de mort imminente