Universitarisation des études de kinésithérapie : les classes préparatoires n’étaient pas d’accord

Auteur : Alain MACRON

Ce document commente le texte : CE, 16 octobre 2017 : n° 392003

I. L’évolution des études préparatoires au diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute

II. L’outrecuidance de la vénalité de la requête

Alain MACRON

docteur en droit, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, université de Montpellier, masseur-kinésithérapeute, cadre de santé, expert judiciaire près la cour d’appel de Montpellier

Thème : Organisation des professions/Déontologie

réforme diplôme d'État masseur-kinésithérapeute études préparatoires