La faute grave oui, mais sans préavis !

Auteur : Manon MAZZUCOTELLI

Ce document commente le texte : Cass. 1re civ., 14 novembre 2018 : n° 17-23135

Manon MAZZUCOTELLI

doctorante, Centre Européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, UMR 5815, université de Montpellier