Masseur-kinésithérapeute non-ostéopathe, tu ne manipuleras point

Auteur : Alain MACRON

Ce document commente le texte : Cass. 1re civ., 23 janvier 2019 : n° 17-22692

I. Les standards de qualité d’un soin kinésithérapique

II. Les conditions nécessaires à la reconnaissance du titre de kinésithérapeute-ostéopathe

Alain MACRON

docteur en droit, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, université de Montpellier, masseur-kinésithérapeute, cadre de santé, expert près la cour d’appel de Montpellier

Thème : Organisation des professions/Déontologie

soins ostéopathe faute technique absence masseur-kinésithérapeute formation professionnelle