Dilution du remboursement de l’homéopathie : qui se fait entuber ?

Auteur : Stéphane BEAUME

Ce document commente le texte : Avis du 26 juin 2019 de la Haute Autorité de santé sur l’évaluation des médicaments homéopathiques soumis à la procédure d’enregistrement prévue à l’article L. 5121-13 du CSP

Rappels des faits

I. Une spécialité médicale contestée

II. Une décision de déremboursement contestable

Stéphane BEAUME

ostéopathe, expert près la cour d’appel de Nîmes, chargé d’enseignement à l’université de Clermont-Ferrand

déontologie médecine complémentaire protection sociale enseignement remboursement homéopathie