Vomissements consécutifs à la pose d’un anneau gastrique : la seule survenance du dommage est insuffisante à établir une faute du praticien

Auteur : Pierre-Laurent VIDAL

Ce document commente le texte : CA Paris, 29 août 2019 : n° 17/15565

Pierre-Laurent VIDAL

avocat à la Cour, chargé d’enseignement à l’université de Montpellier

faute du médecin (non) responsabilité du médecin (oui) pose d'un anneau gastrique vomissements du patient