Du médecin à l’infirmier pour plus d’efficacité

Auteur : Quentin BLUCHE

Ce document commente le texte : Arrêté du 27 décembre 2019 relatif à l’autorisation du protocole de coopération « Télésurveillance, consultation de titration et consultation non programmée, avec ou sans télémédecine, des patients traités pour insuffisance cardiaque, par un infirmier »

Du cardiologue à l’infirmier

Un transfert de compétences bien encadré

Quentin BLUCHE

doctorant, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, UMR 5815, université de Montpellier

consultation infirmier téléconsultation insuffisance cardiaque