Lasers épilatoires : vers la fin du « monopoil » ?

Auteur : Manon MAZZUCOTELLI

Ce document commente le texte : CE, 8 novembre 2019 : n° 424954

Manon MAZZUCOTELLI

doctorante, Centre Européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, UMR 5815, université de Montpellier

exercice illégal actes médicaux monopole médical épilation laser