Une prise en charge des personnes détenues atteintes de troubles mentaux encore défaillante dénoncée par le CGLPL

Auteur : Volodia MIJUSKOVIC

Ce document commente le texte : Contrôleur général des lieux de privation de liberté, avis du 14 octobre 2019 relatif à la prise en charge des personnes détenues atteintes de troubles mentaux

Volodia MIJUSKOVIC

doctorant, Centre européen d’Études et de Recherche Droit & Santé, UMR 5815, université de Montpellier

égalité accès aux soins troubles mentaux personnes détenues CGLPL défaillance dans la prise en charge