Erreur de diagnostic : l’impossibilité de contester le manquement aux bonnes pratiques en l’absence de notes prises dans le dossier du patient

Auteur : Pierre-Laurent VIDAL

Ce document commente le texte : CA Reims, 22 septembre 2020 : n° 18/02261

Pierre-Laurent VIDAL

Pierre-Laurent VIDAL est avocat à la cour et chargé d’enseignement à l’université de Montpellier.

erreur de diagnostic responsabilité du médecin examen insuffisant du patient infarctus du myocarde après la consultation absence de notes du médecin dans le dossier médical du patient manquement aux bonnes pratiques médicales perte de chance de subir des séquelles moins importantes